top of page

La boîte à outils des allergies


Un article qui me tient tout particulièrement à cœur, ayant souffert pendant plus de 25 ans d’allergies respiratoires avant de prendre les choses en main avec des méthodes naturelles !


De 25% à 30% de la population française présente une allergie, avec une incidence qui augmente de 50% tous les 10 ans (nombre de nouveaux cas / an pour 100 000 habitants).


Dans la majorité des cas ce sont des allergies respiratoires (pollen, acariens, animaux) et principalement saisonnières, appelées également rhinite allergique, rhinite saisonnière ou encore rhume des foins. Elles sont habituellement de courte durée et inoffensives, mais peuvent toutefois nuire à la qualité de vie (maux de tête, yeux qui piquent, nez bouché, écoulement nasal, éternuements en série etc).


Il existe d’autres types d’allergies comme les allergies alimentaires (lait, œuf, arachide), médicamenteuses, au venin d'insectes ou encore de contact (latex, nickel).


En complément des traitements « classiques » (antihistaminiques, corticoïdes et désensibilisation) des solutions naturelles existent pour soulager les symptômes tout en gardant bien en tête l’importance capitale de renforcer le terrain pour diminuer la réaction allergique. Comme décrit dans mon article sur les « 7 moyens accessibles pour booster son immunité », le terrain est la façon dont notre organisme fonctionne et réagit aux agressions extérieures via notre système immunitaire.


Au-delà des informations sur les mécanismes de l’allergie et ses causes, je vous propose donc différents leviers pour vous aider à améliorer votre qualité de vie, des conseils qui sont toujours à adapter en fonction de vos besoins et symptômes.


LES MÉCANISMES ET LES CAUSES DE L'ALLERGIE


Une allergie est une réaction excessive et inadaptée du système immunitaire envers une substance qui est perçue par le corps comme un étranger (appelé un « allergène »).



Au lieu de réagir contre des agents pathogènes, le système immunitaire s'emballe contre des substances souvent inoffensives (grains de pollen, aliments...) et les mastocytes libèrent à ce moment de l’histamine (un médiateur de la réaction inflammatoire) à l’origine de symptômes incommodants :


  • Gonflement des muqueuses respiratoires, d'où des difficultés à respirer normalement

  • Dilatation des vaisseaux sanguins, d'où des rougeurs. Si la décharge d'histamine est très importante, le sang est anormalement attiré dans certains vaisseaux, d'où un manque dans les autres régions du corps (pouvant mener à un choc anaphylactique )


Les causes peuvent être multiples :


  • Prédisposition génétique à l'allergie / hérédité : un enfant ayant un parent allergique a un risque augmenté de développer une allergie

  • Habitudes alimentaires inadaptées en lien avec la porosité intestinale et un foie surchargé (qui est l’organe de filtration par excellence)

  • Médicaments, tabagisme, alcool, …

  • Exposition aux produits chimiques dans l’environnement quotidien (produits ménagers , cosmétiques, produits de traitement du bois, aliments nouveaux...) ou sur le lieu de travail

  • Mode de vie (rural, urbain, ...)


L’AMÉLIORATION DU TERRAIN : La clé de voute contre les allergies !


1- Avoir une hygiène nasale de qualité avec un lavage (quotidien si besoin ou encore hebdomadaire en prévention) des muqueuses pour éliminer le contact avec les allergènes et le mucus des sinus. Il favorise également la respiration.


Le nettoyage du nez peut se faire avec un Lota, un petit instrument en plastique ressemblant à la « lampe d’Aladin » avec un embout spécial permettant l’introduction dans le nez. Personnellement j’en suis un grand fan et vous pouvez vous en procurer un pour une dizaine d’euros en pharmacie !

De l’eau tiède, un peu de sel, on mélange le tout et le principe est de faire couler ce mélange d’une narine à l’autre. Cela demande certes un peu de pratique au début mais les résultats sont impressionnants.


2- Prendre soin de son microbiote intestinal pour maintenir l’intégrité de la barrière intestinale et faciliter le fonctionnement du système immunitaire.

Pour rappel les allergies proviennent d’une surréaction immunitaire provoquée par le déséquilibre de la flore intestinale. Ce déséquilibre a 2 conséquences majeures :

  • une barrière intestinale poreuse qui laisse passer dans la circulation sanguine des éléments indésirables que va devoir traiter le système immunitaire

  • une défaillance de la voie lymphocytaire censée inhiber et réguler la réponse inflammatoire


3- Soutenir le foie et la fonction hépatique pour alléger le travail du système immunitaire. Si le foie n’est plus capable de remplir sa fonction d’élimination, les déchets restent dans le corps et vont se déposer progressivement un peu partout, ce qui va demander du travail supplémentaire au système immunitaire et le sur-solliciter.


Limiter la consommation des aliments riches en histamine et en tyramine (stimulant la libération de l'histamine) !

LA NUTRITION


  1. Favoriser l’apport de vitamines et minéraux indispensables au bon fonctionnement immunitaire et régulateur de l’inflammation (Magnésium, Zinc, Manganése, Vitamine C & D et d'oméga 3 - huiles 1ère pression à froid de colza, lin ou chanvre)

  2. Éviter les aliments auxquels une intolérance ou une allergie est connue, ainsi que les produits laitiers, farineux et les sucres (qui entretiennent l’inflammation et/ou génèrent des mucosités)

  3. Apporter des probiotiques (bonnes souches de bactéries du microbiote) pour préserver et renforcer la barrière intestinale ; en privilégiant des probiotiques naturels de type kéfir, légumes lacto-fermentés, kombucha etc

  4. Limiter les éléments agresseurs de la paroi intestinale (gluten, tabac,…)

  5. Privilégier les aliments riches en quercétine (antioxydant de la famille des flavonoïdes, LA molécule anti-allergique par excellence) : oignons rouges et jaunes, pommes, raisin rouge, vin rouge, ail, brocoli, haricots verts et jaunes

  6. Limiter les aliments riches en histamine et en tyramine (stimulant la libération de l’histamine) dont voici la liste (non-exhaustive) :

    • Bière, cidre, vin blanc

    • Coquillages et crustacés, poissons gras

    • Viandes : bœuf, veau

    • Charcuteries fumée, saucisson sec, saucisse

    • Fromage : emmental, parmesan, camembert, gouda

    • Levure de bière, noix, noisette


L'EXERCICE PHYSIQUE

Pour favoriser l’oxygénation de vos cellules et l’élimination des toxines du corps (notamment les acides) avec de l'hydratation régulière pour améliorer également l’élimination des toxines par les reins et la peau.


LA PHYTOLOGIE


  • Ortie piquante (sature les récepteurs de l’histamine) très efficace si une cure est faite 2 mois en amont. En décoction, 2 CàS de feuilles dans 50 cl d’eau. Filtrer et boire dans la journée.

  • A privilégier en inhalation : Bains de vapeur d’achillée millefeuille ou de camomille (riches molécules anti-histaminiques et anti-inflammatoires, décongestionnent les sinus). 1 CàS de plantes dans 20 cl d’eau bouillante, infuser 10 minutes et inhaler les vapeurs.


LA GEMMOLOGIE (bourgeons)


Cassis et Viorne (anti-histaminiques, cortisone-like, donc très anti-inflammatoires des encombrements ORL, drainantes des poumons et utiles contre les manifestations allergiques chroniques).


Éviter la prise de bourgeon de Cassis après 17hrs car il tonifie l’organisme en soutenant les glandes surrénales (impact sur le sommeil). 5 gouttes de BMG (Bourgeons Macérats Glycérine) de chaque le matin, 1 mois avant la saison des pollens.


L'AROMATOLOGIE


Huile essentielle d’eucalyptus radié pour décongestionner les voies ORL supérieures ou d’estragon (l’anti-histaminique majeur grâce à son action sur le foie).


Soit en ingestion (1 gte d’estragon + 1 gte d’eucalyptus radié sur un sucre à laisser fondre sous la langue matin et soir, 3 semaines par mois en prévention) soit en inhalation (déposer 2 gtes d’eucalyptus radié sur un mouchoir et inspirer ou 5 gtes dans un bol d’eau frémissante et respirer). Ne pas les utiliser pendant le premier trimestre de la grossesse et l’allaitement.



J'espère que ces quelques moyens accessibles permettront de vous aider. Je suis à votre disposition pour une consultation et un accompagnement personnalisé pour vos allergies.


Prenez soin de vous !

156 vues0 commentaire

Comments


bottom of page