top of page

7 moyens accessibles pour booster son immunité

Dernière mise à jour : 5 mai 2021


« Le microbe n'est rien, le terrain est tout ! »



Célèbre citation du Dr Claude Bernard qui illustre parfaitement le fait que certaines personnes tombent souvent malades alors que d’autres quasi jamais. Ou encore (actualité oblige) que certains réagissent différemment que d’autres au virus du covid 19.




Le terrain est …… la façon dont notre organisme fonctionne et réagit aux agressions extérieures via notre système immunitaire. Pour vous représenter le système immunitaire, imaginez une armée de petits soldats qui a la responsabilité de nous défendre en cas d’agressions par des virus ou des bactéries. Ces petits soldats ont besoin d’être nourris correctement et ont besoin également de se reposer (autrement dit, de ne pas être sollicités en permanence). Une mission qui s’avère compliquée dans notre société actuelle entre l’alimentation industrielle (transformée), le stress chronique, le manque de sommeil, les pensées négatives et autre manque d’interactions sociales.



Vous l’aurez compris, pour booster son système immunitaire, il est nécessaire de travailler sur différents aspects de l’hygiène de vie au quotidien qui sont autant de moyens accessibles à tous : l’alimentation (pilier fondamental) et le microbiote intestinal, le sommeil, le mouvement et la gestion du stress. Sans oublier le renforcement du corps et ..........le contact humain.


1- L’alimentation et l’apport de nutriments


Une alimentation riche en macro-nutriments (lipides, glucides et protéines) et micro-nutriments (oligo-éléments, vitamines, minéraux) va permettre d’apporter au corps (à nos cellules) tous les éléments dont il a besoin pour bien fonctionner et pour assurer le bon fonctionnement du système immunitaire.


Il est question ici d’alimentation vivante faisant la part belle aux végétaux (et en réduisant drastiquement les produits industriels et les sucres de type « 4P » : Pain, Pâtes, Pizza et Pâtisseries).


Consommez quotidiennement des fruits et légumes frais de saison, ajoutez une part de légumes crus dans votre assiette (ou des jus de légumes) et de bons gras (avocats, oléagineux, huile de colza, de lin, noix, pour les oméga 3 anti-inflammatoires de 1ère pression à froid,…).

Privilégiez également des protéines de qualité (œufs, champignons, viande blanche, petits poissons gras riches en oméga 3,…) et des féculents digestibles (sarrasin, quinoa,…).


En complément d'une hygiène de vie adaptée et saine, je peux vous conseiller également quelques "remèdes" naturels :

- la plante Echinacée qui stimule les défenses immunitaires (contre-indiquée en cas de maladies auto-immunes, grossesse et maladies évolutives).

- l'Extrait de Pépins de Pamplemousse (EPP) qui aide également les défenses immunitaires et préserve la flore intestinale. Aucune contre-indication ni interaction médicamenteuse contrairement au jus de pamplemousse qui interfère avec de nombreux traitements.

- L'huile essentielle de Ravintsara qui est l'anti-virale par excellence, particulièrement efficace pour la sphère ORL et le renforcement de l'immunité.


2- Le microbiote (le berceau de notre système immunitaire)


Prenez soin de vos intestins pour avoir un système immunitaire efficace !


En effet la flore bactérienne dans nos intestins (microbiote intestinal) est composée de milliards de micro-organismes (bactéries, virus, champignons, levures…) dans des proportions équilibrées. En cas de déséquilibre entre ces différentes familles, la paroi des intestins (barrière intestinale) risque de se retrouver agressée et devenir poreuse laissant ainsi passer dans le sang des éléments indésirables (aliments non digérés,…).

Or derrière cette paroi se trouve le berceau de notre système immunitaire. 80% de nos cellules immunitaires s’y trouvent. Si la barrière est poreuse, le système immunitaire va être en permanence sur-sollicité à traiter ces éléments indésirables et ne sera plus en capacité de s’occuper des autres virus et bactéries qui essayent de rentrer dans notre corps pour y proliférer.


Vous l’aurez donc compris, il est important de prendre soin de son microbiote pour circonscrire la porosité intestinale en :

- limitant les éléments agresseurs de la paroi intestinale (gluten, tabac,…)

- consommant régulièrement à la fois des pré-biotiques naturels (= nourriture pour les bactéries) tels que ail, oignon, artichaut, asperge, banane, poireau, brocoli,… et des pro-biotiques naturels (= souches de bactéries) de type kéfir, légumes lacto-fermentés, kombucha, pain au levain,…


3- Le sommeil et le repos (la moitié de la santé !)


Un sommeil suffisant et de qualité est un élément primordial dans l’immunité.

Il permet de :

- Réparer et régénérer les cellules

- Recharger les batteries nerveuses & glandulaires du corps

- Renforcer l’efficacité des lymphocytes T (grand rôle dans la réponse immunitaire)


Privilégiez donc :

- Des siestes / pauses dans le courant de la journée (20 minutes maximum) quand vous vous sentez fatigués (« écoutez votre corps »)

- Des repas légers le soir pour une digestion rapide et simple (en évitant les protéines et les excitants de type café, thé, alcool ou autres sodas)

- Une heure de coucher plus tôt que d’habitude et surtout avant minuit si possible (les heures de sommeil avant « l’heure du crime » comptent double)

- La mise en place d’un rituel du coucher (par exemple un arrêt des écrans / « une pause digitale » 1 à 2 hrs avant d’aller vous coucher, un auto-massage des pieds avec de l’Huile Essentielle apaisante d’oranger ou ylang-ylang (quelques gouttes dans une base d'huile végétale), une respiration/méditation de 10 minutes, une tisane avec un mélange de valériane et de pavot de Californie (1 heure avant le coucher),…


4- Le mouvement et la nature


Rien de mieux que de pratiquer une activité physique (le muscle est « le contrepoids du nerf ») pour oxygéner / nourrir les cellules du corps (dont celles du système immunitaire) et pour nettoyer les cellules en évacuant les déchets.


Profitez-en pour aller au contact de la nature et vous exposer à la lumière du soleil par la même occasion. En effet le soleil permet la synthèse de la vitamine D (via la peau), indispensable au bon fonctionnement de notre organisme et en soutien de notre système immunitaire. A noter que cette vitamine D est une vitamine différente des autres, considérée même par certains comme une « pro hormone » (car le corps peut la synthétiser spontanément sous l’effet du rayonnement solaire).

5- La gestion du stress / des émotions



Le stress chronique et la génération de cortisol qui l’accompagne est un inhibiteur puissant du système immunitaire.


Pour se détendre, des exercices de respiration (cohérence cardiaque, respiration abdominale - voir mon article « 7 idées pour gérer son stress et se détendre ») ou encore de la méditation peuvent vous apporter un réel bienfait. L’important est de pratiquer régulièrement. Vous trouverez de nombreuses applications gratuites pour vous permettre de vous lancer dans la pratique (Petit Bambou, Respirelax,…).


L’activité physique, de nouveau, permet de se vider la tête, de générer une sensation de bien-être et de favoriser l’optimisme.


Penser également à vous préserver d’un environnement anxiogène en évitant de regarder ou d’écouter les informations en boucle toute la journée.


6- La loi de l’Hormèse ou le renforcement du corps


Le principe est de renforcer son organisme et son système immunitaire en le soumettant à des situations de stress ponctuelles, adaptées et toujours de façon progressive. Cela correspond à la loi de l'Hormèse selon l'adage "ce qui ne me tue pas me rend plus fort".


L'organisme est ainsi fait qu'il va s'adapter à un stress "positif" (à la fois court en durée et en intensité) via une série de réactions hormonales et renforcer ainsi notre système immunitaire.

L'exposition au froid en est un bon exemple. Essayez par exemple de prendre une douche en alternant le chaud et le froid (douche écossaise), de finir plus simplement votre douche sur 30 secondes d'eau froide sur les pieds et les jambes, de prendre des douches froides après une séance d'activité physique ou encore d'aller nager dans une mer fraîche.

A noter que le froid s'applique TOUJOURS sur un corps chaud et que si votre peau ne se réchauffe pas dans les 5 secondes après application du froid, c'est que votre organisme n'est pas encore prêt. Soyez à l'écoute de vos ressentis!


7- Le contact humain / Les interactions sociales


Tisser du lien est primordial pour le développement d'une personne, la réduction des troubles de l'anxiété, l'augmentation de l’espérance de vie et le renforcement de son immunité.


La période particulière que nous vivons actuellement a un impact indéniable sur nos relations sociales et en conséquence sur notre immunité. Tous les rites d'interaction sociale sont mis à mal. Se serrer, embrasser, toucher nos amis, nos parents, nos proches, cela nous manque.

Cela nous rappelle l'importance de vivre avec ferveur chaque instant qui passe et d’essayer de ne pas normaliser les « relations numériques » au détriment des rencontres physiques (même si ces dernières seront amenées à encore évoluer).


Échanger quelques mots avec une personne est parfois suffisant pour égayer une journée et pour contribuer à renforcer notre immunité !

Quelle personne allez-vous appeler là maintenant ?


J'espère que ces quelques moyens accessibles permettront de vous aider. Je suis à votre disposition pour une consultation et un accompagnement personnalisé vers un renforcement de votre système immunitaire.

53 vues0 commentaire
bottom of page